Frederik De Laender / Professor

University of Namur / Ecology

La traduction de ce témoignage a été générée automatiquement par un programme. Merci d’excuser les éventuelles erreurs.

Je m’inquiète de la façon dont l’homme interagit avec son environnement naturel. Je parle délibérément de « son environnement » parce que les changements environnementaux affecteront souvent toutes les entités biologiques, non seulement les animaux et les plantes, mais aussi les humains.
Un exemple, certes anecdotique, est l’utilisation de pesticides par les ménages simplement parce que nous voulons des pelouses vertes sans aucun signe de trèfle. Nous ne pouvons plus continuer sur cette voie et nous devons changer notre attitude envers notre environnement.
Je suis loin d’être parfait et je pourrais probablement améliorer mon impact sur nos ressources naturelles (biologiques et abiotiques), mais voici quelques exemples de la façon dont j’essaie d’être aussi respectueux de l’environnement que possible :
1/MON VÉLO : J’ai un trajet de 10 km jusqu’à la gare et j’utilise toujours mon vélo.
2/PAS DE PESTICIDES : Nous ne les utilisons jamais dans notre jardin. Oui, nous avons du trèfle. Mais, hé, c’est la nature.
3/ PAS DE GASPILLAGE DE NOURRITURE : Nous jetons très rarement de la nourriture. J’estime à 1 kg par an – vraiment. Il suffit de peser ce que vous cuisinez, de mettre les restes au réfrigérateur et de planifier votre menu à l’avance pour être sûr de tout manger. Oui, en de rares occasions, on peut manger une combinaison funky. Nous sommes toujours en vie.
L’une des principales difficultés est d’éviter les DÉCHETS PLASTIQUES : Il est très difficile d’acheter des choses qui ne sont pas recouvertes de plastique.
LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS NÉCESSAIRES :
1Une approche différente de la MOBILITÉ, axée sur les réseaux de voitures électriques (automatiques) et les trains rapides et fiables. Cela nécessite des investissements, mais ils vont beaucoup améliorer notre qualité de vie (surtout pour ceux qui sont bloqués dans les embouteillages au quotidien !).
2/Relaté : Une autre façon de TRAVAILLER : Faciliter autant que possible le travail à domicile et les téléconférences. Encore une fois, cela améliorera considérablement l’équilibre entre le travail et la vie personnelle.
3/ Impôts égaux pour tous et passage d’une fiscalité du travail à une fiscalité du capital et des pollueurs.
4/Un virage vers une production d’ÉNERGIE sans CO2. Il y a beaucoup de débats sur la façon d’y parvenir. S’il vous plaît, demandez leur avis à des experts scientifiques et non à des lobbyistes. Et certainement pas les politiciens, car ils ne sont pas formés pour cela.
5/Il doit être plus cher à FLY. Prendre l’avion pour Barcelone pour le week-end à 30 euros est immoral.
6/Rendre la vie des BIKERS plus facile : Là où j’habite (Merelbeke), nous n’avons pas de piste cyclable décente dans la rue principale. Lors des derniers travaux routiers, ils ont encore donné la priorité à l’espace pour les voitures garées !

%d blogueurs aiment cette page :