Benoit Muylkens / Head of the veterinary department

University of Namur / Virology Molecular Biology Veterinary Sciences

La traduction de ce témoignage a été générée automatiquement par un programme. Merci d’excuser les éventuelles erreurs.

Mes principales préoccupations :

  • En virologie, l’effet du changement climatique a été observé ces 15 dernières années avec l’apparition de plusieurs maladies virales en Europe occidentale. Ces maladies sont transmises par les insectes. Elles ont été importées à partir d’autres continents (principalement d’Afrique) et se sont facilement adaptées à nos conditions. Il s’agit là d’un indicateur fort de l’impact des changements environnementaux sur la transmission des maladies.
    Changements et actions que j’ai mis en œuvre dans ma vie :
  • J’ai décidé d’utiliser les transports en commun depuis 2 ans maintenant pour me rendre sur mon lieu de travail.
  • Nous évitons d’acheter des aliments dans les supermarchés et essayons de limiter au maximum l’utilisation d’emballages en plastique.
  • Nous nous rendons chez le boucher avec nos propres contenants pour éviter les emballages jetables.
  • Nous avons adapté notre consommation alimentaire et sensibilisé nos 4 enfants à la problématique environnementale.
    Difficultés rencontrées ;
  • L’offre de transport en commun n’est pas suffisamment développée
  • Le coût des transports en commun n’est toujours pas attractif. Coût annuel pour 3 enfants : plus de 700 € pour couvrir une distance de 15 km de la maison à l’école. Ce n’est pas juste.
    Principaux changements au niveau politique :
  • Un véritable soutien à la promotion de l’utilisation des transports en commun – Un soutien efficace aux micro-fournisseurs alimentaires locaux – Combattre la grande distribution et les lobbies qui ont détruit l’agriculture familiale.
%d blogueurs aiment cette page :