Xavier POURIA / Consultant

EcoRes / Enginee

La traduction de ce témoignage a été générée automatiquement par un programme. Merci d’excuser les éventuelles erreurs.

Je travaille avec des acteurs publics et privés sur l’atténuation et l’adaptation au changement climatique depuis plus de 10 ans.
Concrètement, pour l’atténuation du changement climatique (Bilan Carbone®), il s’agit de les aider à trouver une orientation aussi efficace ou plus efficiente que celle qui est actuellement en place tout en réduisant significativement les émissions de gaz à effet de serre. Pour l’adaptation au changement climatique, après avoir identifié les effets du climat sur l’activité, il est nécessaire de considérer l’évolution – plus ou moins – de ces effets tout en considérant des orientations pour en tenir compte.
La vie personnelle est une forme de sol expérimental : garder sa maison au frais en période de forte chaleur (évidemment sans climatisation) n’est plus seulement une question de confort personnel, c’est aussi une façon de mieux présenter des solutions concrètes à mes clients !
J’essaie aussi d’être cohérent :

  • Par exemple, je trouve mon confort et mon intérêt professionnel à faire 99,5% de mes déplacements à vélo et/ou en transports en commun, c’est donc l’option qui est prioritaire le reste du temps.
  • Se rapprocher du zéro déchet est un véritable défi pour ses pratiques d’achat avec une plus grande attention à la qualité.
    Les difficultés sont rarement insurmontables au quotidien, je me souviens de la rénovation de ma maison : si les artisans se concentraient tous avant tout sur la qualité d’exécution (ce qui est évidemment fondamental), ils se concentraient moins sur la performance et la nature des produits utilisés. Il était donc nécessaire de prendre un temps spécifique avec eux sur ces sujets.
    Les consommateurs ne réalisent pas suffisamment leur pouvoir : même si un produit qui n’est plus acheté est vendu assez rapidement sous sa forme actuelle ! Le sur-emballage, le nombre de fruits et légumes disponibles toute l’année sont de faux progrès : ils sont synonymes de gaspillage d’énergie et de matériaux. Ainsi, plutôt que d’attendre des changements politiques, si nous faisions tous des choix plus rationnels : notre santé, notre portefeuille, notre climat, etc. seraient certainement déjà un peu mieux

Originally posted 2018-05-17 21:29:01.

%d blogueurs aiment cette page :