Hans Keune / Senior scientist

University of Antwerp & Research Institute for Nature and Forest (INBO) / Polictical & environmental science

La traduction de ce témoignage a été générée automatiquement par un programme. Merci d’excuser les éventuelles erreurs.

Ma principale préoccupation pour la science, la politique et la société en général est l’absence d’une attitude bienveillante : il semble que nous nous soucions moins les uns des autres et de la qualité de notre cadre de vie que nécessaire pour relever les défis du XXIe siècle, dont le changement climatique et ses liens avec la santé humaine, animale et des écosystèmes sont importants.
Dans notre travail pour la Chaire Soins et le milieu de vie naturel, nous cherchons à combiner les soins de santé humaine et les soins pour l’environnement ; les changements climatiques font partie des déterminants de la santé environnementale. Et nous cherchons à être ouverts et coopératifs.
Il est encore difficile de travailler de manière intégrée entre les domaines, les disciplines et les secteurs : beaucoup ne sont pas encore vraiment ouverts à cela.
Il est nécessaire d’établir une attitude plus bienveillante dans notre société à tous les niveaux de notre société.

Originally posted 2018-05-18 05:36:54.

%d blogueurs aiment cette page :