Jean Pestieau / professeur émérite UCLouvain

Je suis physicien, spécialisé en physique des interactions fondamentales. J’ai enseigné et fait de la recherche principalement à l’Université catholique de Louvain et  avant cela à la Cornell University (Ithaca, NY) et au Cinvestav (México). Depuis plus de 50 ans, je milite contre la menace des armes nucléaires, contre la guerre. C’est dans cette optique que, depuis une dizaine d’années, je suis concerné par la menace globale pressante qu’est le réchauffement climatique. Le « Bulletin of Atomic Scientists » développe la même optique.

Le thème du complexe militaro-industriel occidental n’est pratiquement jamais abordé dans la question du réchauffement climatique, alors qu’il est est partie prenante essentielle du problème pour les raisons ci-dessous.

Pas de lutte sérieuse pour le non-réchauffement climatique sans lutte contre le Pentagone-OTAN et leurs guerres pour le pétrole

Pourquoi la lutte pour le climat est-elle intimement liée à la lutte contre l’OTAN et les guerres menées par les États-Unis et leurs alliés?

(1) Depuis 30 ans, les guerres menées par les États-Unis et leurs alliés ont été directement ou indirectement les formes les plus agressives de la défense et du développement des énergies fossiles (pétrole et gaz).

(2) Les budgets militaires des États-Unis et de leurs alliés sont de loin majoritaires dans les bugets militaires des pays du monde entiet. Les budgets militaires des pays de l’OTAN se montent à plus de 900 milliards de dollars, sont orientés vers la destruction à grande échelle des êtres humains et de la planète. Ses centaines de milliards de dollars devraient être réorientés vers le développement durable de la planète.

(3) Le complexe militaro-industriel des pays de l’OTAN orientent la recherche scientifique vers les applications militaires de destructions (massives) et a une énorme influence sur les orientations de la recherche scientifique civile, notamment en ce qui concerne la recherche d’énergies alternatives aux énergies fossiles. C’est de plus ce complexe militaro-industriel des pays de l’OTAN qui est de loin le premier instigateur de la course aux armements.

(4) les armées de l’OTAN sont le bras armé visible qui permet à la main invisible du marché des multinationales à imposer sa dictature, notamment en empêchant le développement durable de la planète.

Originally posted 2018-05-20 06:47:46.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :