Michel Massart / Administrator

Copernicus Space Program, European Commission / Geographer

La traduction de ce témoignage a été générée automatiquement par un programme. Merci d’excuser les éventuelles erreurs.

Dans le secteur spatial, nous mettons en œuvre un important programme d’observation et de surveillance de la Terre par satellite de l’Union européenne. L’objectif du programme est bien sûr la surveillance de l’environnement, l’examen des questions liées aux changements climatiques et le soutien à la mise en œuvre des politiques. Le programme et ses instruments ont été conçus pour soutenir la gestion durable de l’environnement mais, comme l’information est gratuite et accessible à tous, elle peut aussi être utilisée pour produire des effets négatifs sur l’environnement. Le programme est orienté vers l’utilisateur mais aussi vers le marché et vise le développement économique. La croissance s’entend principalement de la croissance économique et non pas vraiment de la croissance de la qualité de vie. Nous devons travailler d’arrache-pied sur la stratégie d’adoption par les utilisateurs afin d’équilibrer ces impacts négatifs potentiels. Dans ce grand monde numérique de données, seuls les suspects habituels ont actuellement la capacité de comprendre et de tirer pleinement parti de l’information disponible, créant ainsi souvent une situation de monopole.
Bien sûr, nous essayons de respecter l’environnement dans notre vie familiale quotidienne, en mangeant des aliments locaux et biologiques, en respectant les saisons et en ayant presque cessé la consommation de viande. Nous avons une voiture pour la famille et j’utilise toujours les transports en commun, ce qui est facile et en fait une obligation car je n’ai pas de permis de conduire. Nous avons éduqué nos enfants au respect de l’environnement. Nous leur apprenons à diminuer leur consommation, en limitant les restes. En dehors de la famille, notre action est limitée. Nous devrions certainement faire plus.
La découverte d’autres cultures fait partie de notre intérêt familial et est aussi un élément important pour l’éducation de nos enfants. Nous aimons voyager, cela implique souvent l’utilisation de l’avion, nous essayons de le limiter mais nous pensons toujours que les voyages sont importants pour comprendre et apprendre d’autres façons de vivre et respecter les autres. J’ai la même préoccupation dans ma vie professionnelle en faisant partie d’un programme à l’échelle mondiale. Cela nécessite des missions et des vols réguliers. Lorsque ce n’est pas trop loin, le train est privilégié et, dans la mesure du possible, les installations de vidéoconférence sont aussi utilisées. Les nouvelles technologies de communication offrent la plupart du temps de bonnes solutions.
Les actions au niveau local (communes, villes) sont essentielles. Elles devraient être mieux soutenues par les autorités nationales. Les solutions viendront des citoyens et des associations locales. Au niveau national, l’éducation est un élément clé. Il n’est pas réaliste de croire que les gens respecteront l’environnement s’ils ne respectent pas leurs voisins. Une solide éducation civile devrait faire partie de la vie étudiante.

Originally posted 2018-09-02 00:35:07.

%d blogueurs aiment cette page :