Patricia Luis Alconero / Professor

UCLouvain / Chemical Engineering

La traduction de ce témoignage a été générée automatiquement par un programme. Merci d’excuser les éventuelles erreurs.

Mon expertise porte sur la technologie membranaire, que j’utilise pour capter le dioxyde de carbone des gaz de combustion et pour le récupérer sous forme de cristaux purs de (bi)carbonates. Mon objectif est de développer un procédé permettant d’éviter de nouvelles émissions dans l’atmosphère et de réduire l’utilisation de matières premières. Ma principale préoccupation est le stress auquel sont confrontés les développeurs de technologies pour  » résoudre  » le problème. La technologie ne peut pas faire de miracles et un impact positif ne sera jamais atteint sans une transformation globale de la façon dont nous pensons que nous avons/avons besoin de vivre. Toutes les actions actuelles passent par  » faire plus avec moins « . Je pense que nous devons « faire moins avec moins ».
Dans ma vie, je dois commencer à vivre cette transformation. Mes principales actions personnelles pour le moment sont :

  • de NE PAS utiliser la voiture. L’utilisation de la voiture tue toute forme d’amélioration environnementale. J’utilise le vélo et le train. Quand je dois utiliser la voiture, j’ai l’impression que la journée a mal commencé.
  • Réutiliser et réparer autant que possible. Si quelque chose est cassé, je le répare, et je l’utilise encore et encore.
  • Acheter moins de choses (parfois c’est un défi, vu que j’ai de jeunes enfants – 2 et 4 ans – et il y a de belles choses partout ! trop de stress de consommation)
  • Éduquer mes enfants et leur montrer un meilleur style de vie que celui que j’avais.
    -Etre tolérant avec tout le monde..,
    La principale difficulté que j’ai trouvée était liée au fait d’éviter l’utilisation de la voiture. Il me faut une heure de train pour obtenir mon emploi, plus le temps de vélo pour me rendre à la gare. Être dans le train, c’est du temps de travail pour moi, mais ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde. De plus, en raison de contraintes familiales (horaires scolaires principalement), j’ai parfois besoin que la voiture soit à l’heure pour une réunion ou pour donner mes cours.
    Nous avons besoin d’une transformation, et le rôle des politiciens est essentiel pour s’adresser aux gens dans la bonne direction. Cependant, ils ne savent pas eux-mêmes dans quelle direction ils vont et pourtant, des démonstrations (même animées par des enfants !) sont nécessaires pour réveiller beaucoup de gens. L’investissement dans les villes vertes et les transports publics est essentiel. L’utilisation de la voiture devrait avoir une pénalité financière quelque part. Seules les personnes ayant une limitation physique devraient être autorisées à utiliser la voiture.

Originally posted 2018-04-29 05:01:04.

%d blogueurs aiment cette page :